France – Bonjour

Nous sommes à Cognac ou bien que l’on peut renommer en « l’étape la moins sexy de l’histoire des tours du monde ». Nous y sommes pour voir mon amie Orane. Comme nous privilégions les transports terrestres entre les continents et que nous ne comptons pas faire le tour du monde à la Jules Verne en 80 jours, nous prenons donc le temps de visiter des amis habitants dans d’autres regions.

La fête de la courge de Cognac où mon amie travaille ce déroule le même weekend. Etant bénévoles nous assistons , à la banque de graines citoyenne, aux conférences, à la course de brouette boueuse, aux concerts…de chouettes moments partagés avec tout pleins de gens sympas.IMG_20191019_185611917IMG_20191020_154237466IMG_20191019_090343268

Le lendemain au petit matin nous sommes pouces levés au bord de la route pour quitter Cognac direction Lyon. Nous ferons 550 km dans la journée. Les jours suivants nous décidons de continuer notre trajet en car ou en covoiturage, le stop ne marchant pas dans les régions que nous traversons.

Nous arrivons chez Marilou à Marseille avec qui nous assisterons le lendemain à aix en provence à une conférence sur les plantes domestiques et sauvages comestibles, une thématique que nous adorons.

Le chemin de poursuit et nous re tentons le stop à Montpellier. En dépit du lieu réputé pour le stop et de notre patience on fait choux blanc, personne ne s’arrête. Tanpis, on appelle Marion qui nous attendais a limoux près de Carcassonne pour la nuit et lui disons qu’on arrivera demain. Le même jour nous prenons un Airbnb pour dormir sur Montpellier.

Le jour suivant nous sommes à Carcassonne, et ça tombe bien notre covoitureur nous a déposé au pied de la citadelle. Une jolie cité médiévale que nous visiterons avant de filer chez Marion et Melvin qui nous hebergeront en couchsurfing (réseau de personnes hébergeant les voyageurs gratuitement) pour la nuit. C’est la première fois que nous nous rencontrons, eux aussi aiment les voyages et envisagent de faire le tour du monde en stop. Nous partageons notre repas et dégustons la crème de marrons que nos amis d’un jour ont ramassés l’après midi même.

Les jours passent et nous atteignons Pau, juste une halte d’une nuit afin de consulter le kiné le lendemain pour ma petite entorse. Pau est connu pour son regiment militaire, il y a également une petite promenade sympa à faire dans le vieux Pau où vous aurez un beau panorama sur les massifs des Pyrénées. Nous passerons la nuit chez Maryo de nouveau en coachsurfing, nous partageons le repas dans une ambiance conviviale.

Dans la soirée suivante nous voilà échappés de France par bus, il est 23h30 et nous sommes à Bilbao. Suite dans « Espagne »